Le vélo, c'est bon pour la santé

La santé, votre priorité

2017 annonce une année sous le signe des bienfaits de l’activité vélo à la Fédération française de cyclotourisme. Le vélo est le sport idéal pour rester en forme, la Fédération vous invite au « Sport-santé ».

Le cyclotourisme : l’atout santé

« Les bienfaits d’une activité physique prudente et régulière sur la santé, et aussi sur l’équilibre de vie, sont abondamment et scientifiquement démontrés de longue date. Pratiqué sans excès, le cyclotourisme mêlant découverte, sport-santé et convivialité est considéré comme l’activité physique reine adaptée à tous. »
Yves Yau, médecin fédéral.

Pour mieux développer ses propres capacités, l’individu fixe ses objectifs, dose son effort, évalue ses progrès. Dans ce contexte, le vélo est considéré comme un « remède médical », encouragé dans de nombreux cas par les médecins traitants.

Respirer, pédaler, découvrir, échanger, apprendre : plus qu’une simple activité physique, c’est aussi un moment privilégié pour recevoir et partager des conseils de bonnes pratiques.

Le cyclotourisme ne comporte que très peu de contre-indications et peut être pratiqué à tout âge. Moyen de locomotion, de loisir ou activité sportive, certaines précautions sont toutefois à prendre en compte avant de s’élancer dans la pratique régulière du vélo.

La Fédération française de cyclotourisme : un rôle de prévention et de motivation

Depuis de nombreuses années, la Fédération développe son rôle préventif et d’incitation aux bonnes pratiques pour tous les licenciés mais également les pratiquants non-licenciés.
Le plan « Sport-santé » mise en place par la Fédération depuis 2014 est le prolongement des objectifs inscrits dans le projet fédéral et partagés avec le ministère des Sports.

5 mesures concrètes

– Promouvoir la pratique du vélo dans les activités de la vie quotidienne.

– Créer des supports d’information en ligne à l’attention de tous les pratiquants pour rappeler les bienfaits de la pratique du cyclotourisme et les recommandations actuelles.

– Mettre en place des actions adaptées au sein des structures fédérales en impliquant les médecins de ligue, les instructeurs et les cadres fédéraux pour informer et orienter les licenciés dans leur pratique du cyclotourisme.

– Favoriser l’accès aux cycles de formation des licenciés retraités qui souhaitent s’investir bénévolement dans des actions d’animation, d’accompagnement et d’encadrement des licenciés avancés en âge.

– Impulser et valoriser les offres de randonnée encadrées tenant compte de l’hétérogénéité du public et visant à inciter les personnes à pratiquer le vélo de façon régulière.

Isabelle Gautheron, Directrice Technique Nationale

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.